Faut-il s'inquiéter pour le pont des douces arcades qui surplombe la rue du Moulin à Écaussinnes? Pour le conseiller d'Ensemble, Sébastien Deschamps, un pilastre d'une centaine de kilos menace de s'effondrer. Le sujet inquiété manifestement l'élu d'opposition, car il indique interpeller le bourgmestre sur le sujet depuis trois ans.

"Alors qu’en cet été post-confinement, le tourisme local n’a jamais été aussi important et les visiteurs aussi nombreux, il m’apparaît crucial de sécuriser rapidement ce site en attendant le démarrage des travaux de restauration", explique le chef de file de l’opposition à Écaussinnes.

Car des travaux de restauration sont bien prévus. Ils avaient été annoncés pour l'année 2020. Les voilà qui se profilent. "Le dossier est en cours. Après l'effondrement du pont de Gênes, nous avions fait un état des lieux sur Écaussinnes. Nous avions repéré quelques détails qui nécessitaient une intervention, mais il n'y avait rien d'urgentissime", rassure Philippe Dumortier, échevin des Travaux. "Les travaux de rénovation du pont des douces arcades ont été budgétisés pour 2020. Quand nous avons reçu les offres cependant, nous avons constaté que les travaux nécessiteraient un budget plus important, car il faut notamment dévégétaliser tous les abords de la structure et cela nécessite l'intervention d'équipes spécialisées. Des montants supplémentaires ont donc été dégagés. Le cahier des charges devrait être lancé pour la rentrée."

L'année prochaine, indique l'échevin, c'est le pont reliant la Grand-Place à la petite place des Comtes qui s'offrira un léger lifting. Mais il rappelle que ces interventions ne sont pas des plus urgentes et ne posent pas de problème de sécurité dans l'immédiat.