La décision devrait boucler le dossier d’extension du projet du promoteur Matexi. Nous apprenons ce vendredi que le ministre wallon en charge de l’aménagement du territoire , Willy Borsus, a refusé le recours pour la modification de voirie du lotissement Matexi, dit quartier de la Sennette. La poursuite du projet à la rue Tienne du Mâque semble donc compromise. " Ce 11 mars, le ministre de l’aménagement du territoire Willy Borsus nous a donné raison et n’a pas suivi l’argumentation du promoteur de Waregem", annonce le chef de file du groupe Ensemble, Sébastien Deschamps.

En octobre dernier, c’était au tour du conseil communal de refuser la modification de voirie demandée par le constructeur. L’opposition, rejointe par un conseiller de la majorité, s’était montrée catégorique : hors de question d’ouvrir une voirie. Face à cet échec, la société Matexi avait alors saisi la Région wallonne en instance de recours, son ultime possibilité pour espérer voir son projet se concrétiser.

Ce n’est pas le premier rejet pour le promoteur. Depuis le début du projet, en 2011, un véritable jeu de ping-pong entre Matexi et les autorités communales avait commencé. Le permis pour la construction de 55 logements avait été refusé par le collège écaussinnois. Matexi avait finalement obtenu sur recours le feu vert de la Région wallonne, mais pour seulement 37 habitations. Cinq ans plus tard, le promoteur était revenu avec une nouvelle proposition, celle de modifier la voirie. Cette dernière a été encore une fois déboutée, la commune d'Écaussinnes trouvant le projet d'immeuble à appartements disproportionné.

Le groupe Matexi envisageait alors de poursuivre l’urbanisation de la rue Tienne du Mâque, avec 17 maisons supplémentaires. Aux yeux du gouvernement wallon, l’idée doit être revue et complétée pour davantage de cohérence et de sécurité. Un recours au Conseil d’État est toutefois toujours possible pour le promoteur. Mais le soutien du ministre Willy Borsus aux autorités écaussinnois devrait ralentir de nouveau le projet.