Hier soir, le Conseil communal actait d'un changement au sein du Conseil de police de la Haute Senne. Dorénavant, le conseiller communal et chef de file de l'opposition, Sébastien Deschamps, cèdera sa place à Pierre Rompato. Pierre Rompato reprendra donc le mandat en cours de Sébastien Deschamps.

"Je suis au Conseil de police depuis 9 ans et Pierre Rompato, qui est dans notre groupe, m’a dit qu’il aimerait savoir comment cela se passait et acquérir une compétence supplémentaire", explique Sébastien Deschamps, chef de file du groupe Ensemble. "Pierre Rompato est au Conseil communal depuis 15 ans chez nous et donc je lui ai dit qu’il n’y avait pas de problème que je lui cède la place. Pierre est un vieux copain, on a fait les scouts ensemble, on se connait depuis l’âge de 8 ans. J’ai demandé au groupe s’ils étaient d’accord que Pierre reprenne mon mandat à la zone de police. Nous travaillerons vraiment en collaboration pour faire remonter les soucis en matière de sécurité qu’il peut se passer dans notre commune".

Cette entrée au Conseil de police de la Haute Senne permettra donc à Pierre Rompato de participer aux décisions relatives à la sécurité et à la police sur les quatre communes de la zone que sont Ecaussinnes, Soignies, Braine-le-Comte et Le Roeulx. Le conseiller pourra également être amené à connaitre davantage de personnes tels que les représentants des communes voisines comme les bourgmestres ou encore les échevins. Des contacts qui pourraient être bénéfiques dans son rôle de conseiller communal.

Cet échange entre Pierre Rompato et Sébastien Deschamps profite également au chef de file de l'opposition. En effet, ce dernier y voit la possibilité d'avoir plus de temps pour se dédier à sa campagne électorale pour les élections prochaines en 2024. "Ce temps-là me permettra de préparer ma campagne", explique Sébastien Deschamps. "Je suis chef de file donc je me dégage aussi du temps pour cela. C’est encore loin mais c’est pour être un maximum auprès des citoyens".