La Neutrale de Peissant et les Indépendants d'Haulchin sont récompensés pour leurs 50 ans.

Voilà 50 printemps que la Neutrale de Peissant et les Indépendants d'Haulchin font sonner l'apertintaille dans la commune d'Estinnes. Les deux sociétés de Gilles ont ainsi décroché le titre de société royale.

Une décoration flatteuse qui ne va toutefois pas monter à la tête de ces acteurs du folklore. "Concrètement, ça ne va pas changer grand-chose pour nous, nous continuerons à faire le Gille de la même manière", commente Fabian Carrion, président de la Neutrale. "Mais nous pouvons être contents et nous dire qu'après 50 ans, la société est bien installée. Je suis aussi heureux de voir qu'une autre société d'Estinnes a reçu cette distinction. Je ne le savais pas, je l'ai découvert le jour de la cérémonie."

Cette autre société, c'est celle des Indépendants d'Haulchin. Chez eux aussi, on reconnait que la distinction ne va pas changer la face du carnaval. Mais on profite du moment pour saluer le travail entrepris depuis 50 ans. "Je suis très heureux", explique Christophe Sautriaux. "Je suis président de la société depuis 13 ans, j'ai pu reprendre le flambeau parce qu'avant nous, il y a des Haulchinois qui ont travaillé pour que cette société voit le jour et atteigne le cap des 50 ans. Aujourd'hui, notre groupe compte entre 40 et 50 Gilles. Les membres en font venir des nouveaux et ça permet à notre société de durer."

Nos deux présidents de société le reconnaissent toutefois, comme partout ailleurs dans les petits villages, faire vivre le folklore reste un défi. Ces deux distinctions s'apprécient donc aussi comme un encouragement pour les autorités estinnoises. "C'est une bonne chose pour rappeler que notre folklore existe et qu'il est bien vivant", souligne Catherine Minon, échevine du Folklore. "C'est aussi une belle reconnaissance pour toutes les personnes qui s'investissent pour nos carnavals et un encouragement à poursuivre de plus belle."

© G.La