C’est au tour du collège de Bonne-Espérance d’Estinnes d’être victime du variant Omicron. Le nombre d’élèves et de professeurs absents est en croissance constante saturant les salles d’étude et ne permettant pas de maintenir les classes par bulles sanitaires. L’Aviq a donc décidé d’intervenir en obligeant l’ensemble des élèves à se mettre en quarantaine pour une durée de cinq jours afin de tenter d’enrayer les contaminations. L’école sera donc fermée de ce mardi 25 au vendredi 29 inclus. Le service de Prévention de la santé se concertera ce lundi 31 janvier afin d’organiser la rentrée au mieux.

Ce ne sont donc pas moins de 1 000 élèves qui se retrouvent en quarantaine forcée suite à cette hausse des contaminations. 300 élèves de primaire et plus de 700 en secondaire se retrouvent en isolation forcée pour cas de force majeure.

Pour pouvoir organiser au mieux sa rentrée du 31 janvier, l’établissement demande aux parents de remplir un formulaire sur le site www.college-bonne-esperance.be en cas de test positif de leur enfant. "Nous espérons que cette fermeture permettra à la fois d’endiguer la transmission du virus ainsi que de guérir les professeurs, éducateurs et élèves contaminés", indique le collège Bonne-Espérance. "Les professeurs de secondaire se chargeront de placer les élèves en groupe Teams durant la quarantaine afin que chacun puisse se remettre à niveau. Les professeurs en bonne santé se tiendront à la disposition des élèves durant les heures de cours habituelles. Les professeurs de primaire se chargeront quant à eux d’assurer un suivi pédagogique en concertation avec les familles."

Le respect des règles sanitaires n’est plus que jamais indispensable pour que les élèves de l’école de Bonne-Espérance à Estinnes puissent retrouver le chemin de l’école dès la semaine prochaine. Les parents sont évidemment invités à faire tester leurs enfants afin d’éviter un regain des contaminations dès la rentrée.