Alors que les naissances de chatons contribuent déjà à la saturation des refuges, ceux-ci tentent de continuer à assurer leurs missions de prises en charge urgentes. C’est ainsi que ce mardi matin, les Amis des Animaux étaient contactés pour intervenir auprès d’un couple qui sera expulsé de son logement ce mercredi et qui est propriétaire de nombreux chats.

Une solution pour 11 chats était ainsi recherchée. "L’association a rapidement fait le tour de ses familles d’accueil. Ce mardi, notre directeur a chargé des cages de transport dans la voiture et s’est rendu sur place", explique la présidence de l’association, Marie-Rose Bruffaerts. La surprise a été de taille… "Ce n’était plus 11 chats qu’il fallait reprendre mais 20 !"

Tous les chats ont finalement pu être pris en charge. "Tout ce petit monde est arrivé au refuge et a été immédiatement vu par nos vétérinaires afin d’être ensuite répartis dans différentes de nos familles d’accueil. Mis en ordre (vaccination, stérilisation, identification…), tous seront proposés à l’adoption d’ici quelques semaines."

Si le sauvetage a pu être réalisé et que les chats pourront être proposés à de nouvelles familles, tous les cas ne terminent pas en happy-end. Le refuge souhaite donc plus que jamais rappeler la nécessité de stériliser les chats. "C’est indispensable pour éviter la surpopulation et les problèmes que cela engendre !"

Totalement saturé, le refuge espère également pouvoir compter sur le soutien des amoureux des animaux. En effet, de nouvelles familles d’accueil doivent à tout prix être trouvées. "Les nôtres sont complètes, le refuge aussi. Nous hébergeons actuellement plus de 200 chats et chaque jour, nous devons refuser de nouvelles demandes."

La situation est donc critique. Les candidats à l’adoption sont également invités à se manifester pour faire deux heureux : l’animal adopté et l’animal qui pourra être accueilli, soigné et proposé lui aussi à l’adoption.