Encore un peu de patience pour les usagers du pont de la Chaussée de Marche à Feluy, qui enjambe le canal Bruxelles-Charleroi. L’ouvrage, qui aurait dû rouvrir à la circulation à la fin du mois de septembre, restera fermé deux mois de plus, jusqu’au 30 novembre au moins, indique la Commune de Seneffe.

La réfection du pont, en cours depuis le 1er mars, se trouve retardée. “Nous avons eu un contact avec l’entrepreneur qui nous a fait part d’un problème de livraison de marchandises. Cela a décalé son programme et la fin des travaux est désormais programmée à la fin du mois de novembre”, explique l’échevin des Travaux seneffois Eric Delannoy. “On ne peut malheureusement pas y faire grand-chose.”

Jusqu’en juin, tout se passait bien. Les travaux sur l’ossature des ponts ont été réalisés à la charge du SPW et c’est la commune qui doit s’occupe du revêtement supérieur.

Avant cela, il faut encore à procéder à la pose d’un joint de dilatation, ce qui nécessite d’être fait dans des conditions météorologiques particulières. Il restera ensuite à réaliser l’étanchéité, poser l’asphalte, l’éclairage, les rampes de sécurité et les finitions. À Seneffe, tout le monde croise les doigts pour ne pas revivre la saga du pont de Tyberchamps, dont les travaux ont duré un an de plus que prévu. Une fois la circulation rouverte sur la Chaussée de Marche, on pourra s’attaquer à la réfection du pont de Soudromont, troisième ouvrage d’art seneffois qui aura droit à sa cure de jouvence au-dessus du canal, Les travaux devraient démarrer au début de l’année 2022. Le Cahier Spécial des Charges pour ces travaux a d’ailleurs été approuvé lors du dernier conseil communal.