Les riverains du zoning pétrochimique de Feluy risquent de ressentir des odeurs de gaz durant la journée de ce mercredi 16 septembre. Mais pas de panique, il ne s'agit pas d'un problème similaire à celui rencontré en juillet dernier, avec les émanations provenant d'Afton Chemical. Il s'agit plutôt d'une intervention au sein de la société INEOS Feluy.

L'entreprise va procéder à Ia mise en service d’une nouvelle station d’appoint de tétrahydrothiophène (THT) dans le réseau interne de gaz naturel, dont une des étapes consiste en le remplissage d’un nouveau réservoir de stockage de 200 litres de THT, station située à l’entrée de l’établissement. 

Or, cette intervention planifiée de l’entreprise extérieure spécialisée Technogas pourrait générer des vapeurs de THT en traces (gaz odorant utilisé pour odoriser le gaz naturel ou gaz de ville, inodore, afin de repérer les fuites potentielles). "Ces vapeurs pourraient se faire sentir (odeur de « gaz naturel ») aux abords de l’entrée de l’établissement INEOS Feluy, voire sur la rue de Nivelles à Ecaussinnes et le chemin de halage du canal Charleroi-Bruxelles", prévient INEOS. 

Il ne s’agit donc pas d’une fuite sur une tuyauterie ou une quelconque vanne de gaz naturel, mais bien de vapeurs de THT utilisé pour odoriser le gaz naturel. L’entreprise extérieure Fluxys a été informée de la situation qui est entièrement sous contrôle. "La société met tout en oeuvre pour réduire les inconvénients dus à cette situation qui ne présente aucun risque pour la sécurité des personnes et des installations de l’établissement, ni pour celle de la communauté environnante et de l’environnement au sens large du terme."