Centre La police de la Haute Senne a connu un week-end très calme entre les deux événements.

Les fêtes de la Pentecôte d'un côté, le Goûter matrimonial de l'autre. La police de la Haute Senne a dû jongler entre ces deux gros événements de Soignies et Ecaussinnes durant tout le week-end. Au total, ce sont plusieurs milliers de personnes qui ont fréquenté les rues de la Cité de la pierre bleue et de la Cité de l'amour de vendredi à lundi.

Il était donc à craindre d'éventuels débordements. Mais finalement, la police de la Haute Senne, qui gère ces deux communes, a connu un week-end plutôt calme. "Les deux festivités se sont très bien déroulées dans leur ensemble", assure le commissaire Paul. "Sur les deux événements, nous n’avons procédé qu’à six arrestations administratives durant les quatre jours. Il s’agissait de personnes qui avaient un peu forcé sur la boisson. Donc rien de très grave."