Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, procède au changement progressif de ses aiguillages. C'est le cas notamment à Manage, où des travaux sur les voies de la gare débuteront le week-end du 24 et 25 avril jusqu'au 30 mai. Un mois de travaux pour un chantier important de 1,6 km, dans lequel 4,1 millions d'euros ont été investis. " Ce chantier est prévu depuis deux ans", explique le porte-parole, Frédéric Sacré. " L'objectif est de moderniser complètement la sortie de la gare du côté de Luttre. Sept aiguillages seront enlevés car leur durée de vie est limitée. Ils seront remplacés par des pièces en béton à la place du bois."

Les pièces en bois s'abîment en effet plus facilement à cause des conditions climatiques. C'est pourquoi elles sont désormais construites en béton, Infrabel estimant leur durée de vie d'une quarantaine d'années. Selon le gestionnaire, ce changement augmentera également la vitesse des trains, alors qu'il devrait réduire les nuisances sonores. "C'est un gros chantier pour nos ouvriers, c'est pourquoi ils seront au travail durant ces six week-ends", confie le porte-parole. "Les aiguillages mesurent de 90 à 120m, et sont généralement apportés en trois pièces. Ce sont des objets importants, qui demandent du temps pour être placés." Globalement ce sont l'ensemble des pièces en bois qui sera changé en gare de Manage, comme les billes de chemin de fer qui fixent les rails entre-eux.

Un renouvellement des voies, qui impactera les voyageurs. La ligne 116 vers La Louvière et la ligne 117 en direction de Braine-le-Comte seront directement perturbées par ces travaux. "Le nombre de trains sera limité essentiellement le week-end car les ouvriers travailleront de nuit de la semaine", précise Frédéric Sacré. "Les voyageurs venant de Luttre seront stoppés le temps d'un mois." Des alternatives seront mises en place pour les usagers par la SNCB, dont des navettes de bus. Les trains de marchandises seront eux déviés sur d'autres voiries.

Infrabel prévoit également la démolition du pont de la rue Saint-Laurent le week-end du 1er et 2 mai. Appelée par les habitants de Manage "le pont qui ne va nul part", cette portion de route sera définitivement fermée. "Nous voulions refaire la partie superficielle du pont", déclare Frédéric Sacré. "Il était en fin de vie, et des travaux de réparation de cette ampleur coûtent très chers. C'est pourquoi nous avons pris la décision de démolir complètement le pont." Il est vrai que la portion de route était très peu fréquentée maintenant. Avec seulement une petite maison à son pied, Infrabel a conclut un accord avec le propriétaire pour une expropriation. Le gestionnaire nous informe que cette parcelle sera rendue à la nature, aucun autre aménagement est prévu à cet endroit.

Ces travaux entraîneront quelques désagréments, prévient le gestionnaire. Un passage important de camions devrait avoir lieu durant le week-end via la rue Saint-Laurent et la rue Sainte-Catherine. Les ouvriers utiliseront également un éclairage artificiel pour les travaux de nuit. Les Manageois devront donc prendre leur mal en patience, le temps du mois de mai.