Les travailleurs des équipes en charge de la collecte en porte-à-porte sont à l'arrêt depuis ce matin, sur le site d'Hygea à Manage. Ce mercredi, une première assemblée générale du personnel a été organisée. Elle a ensuite continué ce jeudi matin. La direction a été mise au courant, avant la fin de cette réunion, que " la CGSP couvrait aujourd’hui toutes les actions lancées par ses affiliés sur le site de Manage, sans faire usage d’un délai de préavis."

Un arrêt de travail spontané que déplore la direction de l'intercommunale. Les retards accumulés, non seulement avec les conditions météorologiques de la semaine dernière, et avec les deux assemblées, n'ont pu être rattrapés. En effet, la grève n'a pas permis au département d'Hygea d'assurer les collectes de ce jour, sur la région du centre uniquement.

C'est le remerciement d'un intérimaire qui poserait problème. Une décision de la direction qui a du mal à passer pour ses collègues, après sept ans de travail dans l'intercommunale. D'autant plus que les relations entre la hiérarchie et les travailleurs seraient tendues depuis de nombreux mois sur le site de Manage.

La direction s'excuse pour les désagréments. "Hygea reconnait et déplore avec force les désagréments causés par ces actions envers les communes affiliées et leurs concitoyens", écrit la chargée de communication, Anne Copin. "Hygea s’emploie avec détermination à résoudre ce conflit interne qui malheureusement altère ses missions de salubrité publique." La direction espère voir ses ouvriers reprendre le travail demain, mais rien n'est encore confirmé.

L'intercommunale rajoute que l'évolution de la situation dans les communes concernées se trouve sur le site d'Hygea et sur leur page Facebook.