Un projet ambitieux voire un peu fou vient d’être annoncé par HELORA. Le réseau hospitalier constitué par le CHU Ambroise Paré, le CHU Tivoli et le Pôle hospitalier de Jolimont veut mettre en place cinq nouveaux hôpitaux d’ici 2030 dont l’un prendra place sur le site de Longtain à La Louvière. Près d’un milliard d’euros seront nécessaires à la mise en place du projet.

Mons, Lobbes, Nivelles mais également Tubize et La Louvière bénéficieront d’ici 2030 d’un nouvel hôpital central. Celui de la Cité des Loups fera partie des plus importants de par sa capacité de 900 lits et places. Il prendra place non loin du site actuel du Tivoli puisqu’il sera situé sur le site de Longtain.

Ce site n’a d’ailleurs pas été choisi au hasard puisqu’il est idéalement placé. "Le site de 14 hectares sera situé à proximité des deux hôpitaux actuels", indique Stéphane Mercier, directeur de HELORA. "Il sera desservi par le boulevard urbain de la ville ainsi que par l’autoroute A501. Cela lui assurera une accessibilité optimale aussi bien pour les patients que pour le personnel et les visiteurs."

La Louvière ne sera pas la seule ville à bénéficier d’un nouveau site hospitalier. Ce sera également le cas de Mons où le CHU Ambroise Paré et le CHR Saint-Joseph ne feront plus qu’un dans une nouvelle infrastructure située à l’entrée de Jemappes. L’hôpital de Warquignies sera quant à lui reconstruit. Nivelles aura également droit à son nouvel hôpital dans le quartier du Bois de l’Hôpital. Lobbes bénéficiera également de son site. Sa localisation reste cependant à définir. L’hôpital de Tubize sera quant à lui progressivement modernisé et rénové. Près d’un milliard d’euros seront nécessaires pour la mise en place de ce projet ambitieux.