Des travaux ont lieu à l'avenue du Griffon ce mercredi, à Hennuyères. Un chantier de réaménagement, qui est dans sa première phase. Pour laisser les équipes effectuées ces travaux tranquillement, les autorités communales ont fermé la circulation, à partir de ce mercredi jusqu'à vendredi 13 mars de 7 heure à 17 heure. La seconde partie du chantier sera elle effectuée la semaine prochaine, du mercredi 17 mars au vendredi 19 mars toujours au mêmes heures.

La raison ? Un réaménagement des chicanes du service travaux de la Ville de Braine-le-Comte. "Il ne s'agit pas d'une modification des chicanes mais de les remettre en état", explique l'échevin, André-Paul Coppens. "Elles resteront donc aux même endroits. Les fleurs disposées sur les chicanes étaient dégradées, c'est donc au service travaux de s'en charger." Les dos d'ânes du tronçon seront eux supprimés définitivement. Souvent non-réglementaires, ces dispositifs ne respectaient pas toujours les dimensions autorisées. L'organisation d'automobilistes Touring avait reçu un nombreux élevé de plaintes en Belgique, dû à ces ralentisseurs de vitesse qui endommagent les véhicules. Depuis, certaines villes décident donc de les enlever, pour les remplacer par des dispositifs appelés "coussins". Ce sera le cas, ici, à Hennuyères. 

L'avenue du Griffon étant bloquée à la circulation aux heures prévues, une déviation a été mise en place. Les automobilistes qui empruntent généralement le Chemin d'eau ou la Crète du Haut Bois seront déviés sur la droite. Ils passeront l'autre partie de l'avenue du Griffon pour arriver à la rue de Virginal. Quant à ceux qui viennent de cette rue, un panneau d'interdiction empêchera de tourner à droite sur le tronçon en chantier. Ils continueront donc leur route sur la N280, où ils auront la possibilité d'emprunter une déviation jusqu'au croisement avec la Crète du Haut Bois. Pour ceux qui souhaitent visualiser le tracé, un plan est disponible sur le site de la Ville. 

La publication de la Ville, il y a quelques jours, avait créé une petite polémique autour de ces travaux. L'échevin, André-Paul Coppens souhaite rassurer les riverains. Il ne s'agit là que d'une modification très simple des chicanes. La déviation mise en place permettra d'éviter tous embarras de circulation, au plus grand soulagement des Brainois inquiets. La situation reviendra à la normale, d'ici une dizaine de jours.