Centre

Une peine de sept ans de prison a été requise, lundi, par le ministère public contre Pape Fall, poursuivi pour un vol avec violence commis en mai 2015 à Morlanwelz.

Pape Fall a écopé d'une peine de 25 ans de prison, en mars 2018, devant la cour d'appel de Bruxelles pour le meurtre de Abdelmajid Bouhamza. Il avait également écopé d'une peine de deux ans de prison en décembre 2012 par le tribunal correctionnel de Nivelles pour le vol avec violence d'un téléphone portable.

C'est une nouvelle fois pour le vol d'un téléphone portable que le détenu a comparu devant la sixième chambre du tribunal correctionnel de Mons, lundi matin. Le 16 mai 2015, en pleine nuit, un homme a été agressé à coups de marteau par trois hommes circulant à bord d'une VW Golf. Deux jours plus tard, le père de la victime a suivi la voiture et a appelé la police. Celle-ci a interpellé Fall et ses complices alors qu'ils sortaient d'un immeuble.

En mars 2018, la cour d'appel de Bruxelles avait estimé, contrairement au tribunal correctionnel de Nivelles, que Pape Fall était celui qui avait tiré le projectile qui a touché Abdelmajid Bouhamza à l'arrière de la tête, en janvier 2015. La victime avait été retrouvée bâillonnée dans l'appartement de son frère à Tubize. Il s'agissait d'un meurtre pour faciliter le vol d'un téléphone. "C'est une personnalité qui n'agit que par une violence extrême", a commenté le procureur du roi qui s'oppose à l'application de l'article 65 du code pénal. 

Une peine de sept ans a été requise contre Pape Fall. La défense conteste la participation de Pape Fall à ce vol avec violence, précisant qu'il ne connait pas le propriétaire de la Golf. Pour Me Deutsch, les éléments pour le condamner ne sont pas suffisants. Un jugement sera prononcé le 4 février.