C’est le top départ pour les aménagements à l’école libre de Seneffe. La commune inaugure, ce lundi 7 juin, sa première rue scolaire avec un tout nouveau dépose-minute. Une première étape qui lancera une série d’autres investissements cet été dans les différentes écoles de l’entité.

Concrètement, le tronçon entre la rue Général Leman et l’îlot central de la rue du Miroir sera désormais uniquement réservé aux piétons et aux cyclistes de la semaine de 8h à 8h45 et de 15h à 15h45. Le mercredi, la rue scolaire sera activée de 11h30 à 12h20. "La rue sera sécurisée par des bornes escamotables automatiques et préprogrammées, conformes aux exigences des services de secours", explique l’échevin en charge de la Mobilité douce, Nicolas Dujardin. "Par cette mesure, concertée avec l’école, la commune de Seneffe contribue à la sécurité routière, à la qualité de l'air et à des contacts plus conviviaux aux portes de l'école."

Ce dispositif sera dupliqué, prochainement, à l’école communale de Seneffe voisine, située rue de Buisseret. Pour rappel, en septembre 2019, les autorités communales et les riverains tiraient un bilan positif durant la semaine européenne de la mobilité. Deux écoles de Seneffe avaient testé le concept de rue scolaire fermée aux véhicules motorisés. L'objectif, d’augmenter la sécurité et de réduire les pollutions liées aux gaz d'échappement des véhicules, avait séduit.

Ce lundi, le service mobilité installe, simultanément, un dépose-minute entre les deux implantations de l’école libre seneffoise. Il permettra aux parents de déposer les enfants sans stationnement, afin de fluidifier la circulation aux abords de l’école. "Ces mesures vont bousculer certaines habitudes, mais nous avons l’avantage que l’école dispose de multiples alternatives en matière de stationnement", ajoute Nicolas Dujardin. Installé temporairement, ce nouveau dépose-minute sera évalué fin d’année civile, avant d’être, le cas échéant, pérennisé.

Mais le projet ne s’arrête pas là. En effet, d’autres investissements suivront dès les vacances d’été. "Le service mobilité finalisera l’installation des "Mikado" pour signaler l’entrée des établissements et implantera des parkings vélo sécurisés dans les différentes écoles de l’entité", conclut l’échevin. Le programme est donc chargé pour les prochaines semaines sur l’entité de Seneffe.