Deux jours après le drame ayant fait six morts et une dizaine de blessés à Strépy-Bracquegnies (Hainaut), les deux occupants de la voiture ayant foncé dans la foule ont été inculpés, non pas de meurtre, comme les faits avaient été qualifiés dans un premier temps, mais pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner, rapportent RTL et la RTBF mardi.

Seul le conducteur, Paolo F., originaire de l'entité louviéroise, a été placé sous mandat d'arrêt, indiquent nos confrères, citant l'avocat du suspect, après le très long interrogatoire du juge d'instruction lundi soir.

Le passager de la voiture a été libéré. Il est inculpé de non-assistance à personne en danger. Son avocat avait indiqué lundi qu'il "dormait" au moment du drame.