Le 15 juillet dernier, la région du Centre a été touchée par d’importantes intempéries. Braine-le-Comte a d’ailleurs été l’une des principales communes impactées par des inondations à la suite de pluies diluviennes. Une semaine après les évènements, des questions demeurent toujours en suspens sur le matériel endommagé par l’eau, ou encore sur le dossier au Fonds des calamités.

Afin de poursuivre ses interventions de soutien envers les personnes sinistrées, la Ville a mis en place plusieurs mesures d’urgence. L’une d’elles concerne justement le ramassage des encombrants. "La limite des volumes acceptés au Recyparc a été temporairement levée", expliquent les autorités. "Vous pouvez donc vous rendre au parc à conteneurs et y déposer tous vos objets endommagés par l’eau."

Une solution a toutefois été trouvée pour les personnes ne sachant pas s’y déplacer. La Ville a mis en place un ramassage d’encombrants dans les zones touchées par les inondations, en même temps que la prochaine collecte de déchets ménagers. Elle aura lieu cette semaine, le samedi 24 juillet.

Une attention particulièrement est également apportée aux cuves à mazout. "Si votre cuve à mazout a été impactée par l'eau, des mesures particulières s'imposent afin d'éviter une pollution des eaux souterraines, mais aussi de votre propre cave", précise la Ville. La Wallonie a publié une information détaillée sur ce point.

Comme elles l’avaient déjà constitué pour les intempéries du 4 juin, les autorités souhaitent introduire une demande officielle de reconnaissance de calamité naturelle publique auprès de la Région wallonne. Les sinistrés sont donc invités à se faire connaître avant le vendredi 6 août 2021 à midi, auprès du service juridique de la Ville de Braine-le-Comte.