Les gestes de solidarité sont nombreux depuis le vendredi 16 juillet dans toute la Belgique, après les inondations meurtrières dans l’est du pays. À Manage, les autorités communales n’ont pas tardé à réagir face aux témoignages bouleversants des sinitrés. À l’initiative du bourgmestre, Bruno Pozzoni, une opération a eu lieu du vendredi 16 au dimanche 18 juillet, à la salle Arthur Haulot.

Malgré ses vacances bien méritées, le bourgmestre a pris les choses en main. Le maïeur a lancé un appel aux dons, en collaboration, dans l’urgence, avec des bénévoles. "Merci aux collègues, aux collaborateurs, familles et surtout à vous tous donateurs spontanés", déclare Bruno Pozzoni sur les réseaux sociaux. "Cette solidarité donne chaud au cœur."

© D.R.

Sur place, la bourgmestre f.f., Véronique Houdy, l’échevin, David Gelay, des conseillers communaux, des membres du personnel communal tant administratif qu’ouvrier, des collaborateurs du CPAS et des citoyens manageois ont uni leurs forces, bénévolement, pour mener à bien cette mission. Un grand nombre de denrées alimentaires, eaux, vêtements, couvertures, matériel de puériculture, mobiliers, produits d’hygiène et d’entretien ou encore des jouets ont été récoltés.

"Je ne peux que remercier toutes ces personnes qui se sont dévolues à venir aider et à offrir leurs dons", ajoute Évelyne Lemaire, directrice générale f.f. de la commune de Manage. "Le collège communal remercie également la Boulangerie Pâtisserie Le Tordoir – Permentier pour le petit-déjeuner du samedi, et les Saveurs de Violine pour le dîner de dimanche livrés aux bénévoles présents."

© D.R.

Quant au transport des donations, ce sont l’administration communale et le CPAS qui ont mis à disposition leurs véhicules : camion et camionnettes. Un premier envoi a eu lieu le samedi vers la commune de Theux, et deux autres vers les communes d’Angleur et Chênée le dimanche. "Il était primordial d’envoyer les denrées, eaux et produits d’hygiène en urgence pour les familles sinistrées", explique Véronique Houdy, qui a accompagné les deux convois. L’occasion de se rendre compte du désarroi des sinistrés et de l’ampleur des dégâts.

Des citoyens ont également contribué aux transferts des dons. Un élan de solidarité hors norme s’est mis en place de la part des Manageois. "Je ne suis pas du tout étonné, car le Manageois a un très bon cœur, et il l’a encore bien prouvé, voilà pourquoi je suis fier d’être manageois !", affirme David Gelay, échevin à Manage. Ce mardi, jour de deuil national, le personnel communal et CPAS appliqueront une minute de silence en hommage aux sinistrés.