L’est de la Belgique a connu l’horreur la semaine dernière. Après les inondations meurtrières qui se sont abattues sur les provinces wallonnes, l’heure est à la solidarité. La région du Centre ne fait pas exception, puisque les actions de solidarité des citoyens et des autorités communales s’enchaînent depuis plusieurs jours maintenant.

Ce mardi matin, aux alentours de 6h, ce sont les services travaux de Binche, La Louvière et Écaussinnes qui ont pris le chemin de Rochefort dans une action commune. Ces derniers se sont rejoints au dépôt de Saint Vaast pour continuer le travail en faveur des citoyens sinistrés de Rochefort.

Le jeudi 22 juillet, ce sera cette fois au tour du car communal de la Ville du Roeulx d’emprunter les routes jusqu’à Liège afin d’aider les familles et associations sur place qui vivent des moments difficiles. Les autorités recherchent donc 42 bénévoles pour les accompagner au départ de la Grand’Place à 8h. Le retour est lui programmé aux environs de 18h. Pour s’inscrire, un message privé doit être envoyé à l’échevin rhodien, Ronny Tournay, sur son profil Facebook. "Nous avons besoin de toutes les forces vives ! Tous ensemble, nous pouvons aider notre prochain", écrit Ronny Tournay.

Des dons de matériel de nettoyage ou d'articles de première nécessité sont également acceptés ce mardi 20 juillet, de 09h à 16h, à l’administration communale, ainsi que le jeudi et vendredi, de 10h à 16h, à la Concession Tupperware Larsimont. Les personnes qui n’habitent pas Le Roeulx peuvent également s’inscrire. Et plusieurs ont déjà répondu présents à l’appel.

Du côté de Soignies, les sportifs de l’équipe 3&4 du Rugby Club Soignies ont choisi de se mobiliser afin d’apporter leur modeste coup de main aux sinistrés. Une récolte de denrées non périssables et de produits d’hygiène est actuellement organisée au sein du club. Les dons peuvent être apportés ce mardi, de 19 à 21h, et mercredi de 9 à 13h. Ensuite, l’équipe livrera les dons à Verviers et à Pepinster en minibus. L’occasion de rappeler que les dons de vêtements ne sont plus acceptés.

D’autres gestes plus symboliques sont également entrepris par les communes du Centre, comme à Écaussinnes où, depuis ce lundi, un registre de condoléances a été ouvert pour les victimes des inondations. Il est accessible dans le couloir du service population du lundi au vendredi, de 9h à 15h. Alors que du côté de Seneffe, en ce jour de deuil national, les drapeaux sont mis en berne et les véhicules des services de secours et d’intervention ont fait retentir leurs sirènes pendant une minute, suivis d’une minute de silence de 12h01 à 12h02.