Depuis le mois de juin, un outil interactif est mis à disposition sur le site internet de la commune. La visite démarre sur la place Penne d'Agenais avec une vue aérienne. Il est ensuite possible de survoler la Drève, le Vieux Canal, le Château de Seneffe ou l'église Saint-Cyr et Juliette. De quoi forcément attiser la curiosité des visiteurs virtuels qui seront ensuite conquis de pouvoir pénétrer directement dans deux de ces bâtiments.

D'abord l'église Saint-Cyr et Juliette. Une véritable visite en 3D, avec de nombreuses informations sur les divers éléments de l'église, s'offre à vous. La bibliothèque, elle aussi, est visitable de manière interactive avec tout un panel de renseignements disponibles sous forme de textes, vidéos et images. La visite permet aussi au public de découvrir le bâtiment et les collections disponibles.

L’expérience se veut avant tout promotionnelle. "Nous souhaitons faire découvrir les lieux à toutes celles et tous ceux qui ne la connaissent pas encore", précise le Collège communal. "L’outil sera, notamment, intéressant pour toucher le public des adolescents et jeunes adultes qui, encore, aujourd’hui, hésitent à franchir les portes de nos bibliothèques."

"Ce projet s'inscrit dans la promotion et la découverte du patrimoine et de l'offre culturelle de l'entité de Seneffe", commente Nicolas Dujardin, l'échevin en charge des nouvelles technologies, des bibliothèques et du culte. "Suite à la crise sanitaire, il a fallu se réinventer et trouver d'autres canaux pour faire découvrir au public, aux touristes l'offre culturelle seneffoise. L'idée de proposer des visites virtuelles est née grâce au contact et ensuite au partenariat avec la start up DiscoVR, habituellement tournée vers les entreprises, ils devaient eux aussi trouver de nouveaux partenaires et de nouveaux projets."

Et ce n'est qu'un début. L'idée de la commune de Seneffe est d'étendre les visites virtuelles à l'ensemble des villages de l'entité, à la découverte de leur patrimoine culturel et historique. "Nous venons d'achever l'inventaire du Petit patrimoine wallon de l'entité. Ce ne sont pas moins de 327 fiches qui ont été introduites auprès de la Région wallonne. L'objectif sera désormais de valoriser tous ces éléments patrimoniaux. Et pourquoi ne pas le faire avec cet outil interactif qui a fait ses preuves ? C'est ce que nous aimerions faire."

Toutefois, "cette cartographie doit servir d’incitant à découvrir notre patrimoine. Elle n’a pas vocation à se substituer à une visite sur place, même si elle permet d’accéder à des éléments inaccessibles autrement", ponctue le Collège communal.