Centre Le système de gobelets réutilisables de Soignies est 100 % local.

> Cette initiative a été sélectionnée dans le cadre de  notre dossier "J'aime ma commune"

Chaque année, la Ville de Soignies vibre au rythme de plusieurs grands rendez-vous festifs. La Simpélourd, la Foire agricole, le festival Août en Eclats, les festivités de la Pentecôte ou encore les Féeries de Noël. Le folklore est rassembleur, porteur de bonheur mais aussi créateur d’innombrables déchets.

Voilà pourquoi, dès 2021, les gobelets en plastique seront interdits dans les événements publics de toute la Wallonie. De nombreuses communes ont donc pris l’initiative dès à présent d’instaurer un système de gobelets réutilisables. Et celui de Soignies est particulier. "Nos gobelets sont 100 % sonégiens", sourit la bourgmestre Fabienne Winckel (PS). "Ils sont fabriqués par TradyGlass, une société de Soignies, et nettoyés par Nekto, une entreprise de Neufvilles. C’est un projet entièrement local, ce qui est positif tant pour le développement économique que l’environnement."

La commune a investi elle-même dans l’achat de 20 000 gobelets et 250 cruches réutilisables. "Il y a trois ans, la Ville et le centre culturel avaient lancé un premier système de gobelets réutilisables uniquement pour le festival Août en Eclats. Mais il y a quelques mois, lorsque le nouveau collège s’est mis en place, nous avons eu le souhait de généraliser ce système pour les cinq grandes festivités de Soignies."

Mais cela ne s’arrête pas à ces cinq festivités. Les gobelets sont désormais aussi mis à disposition gratuitement des organisateurs de fêtes privées ou des tenanciers de débits de boisson. L’objectif étant de les encourager à respecter l’environnement en réduisant la production de déchets. "Après quelques mois d’utilisation, les retours sont plus que positifs. Les services communaux ont aussi constaté une remise en ordre beaucoup plus rapide et plus facile des sites au lendemain des festivités."

Les organisateurs des festivités doivent uniquement payer le nettoyage (0,15 euro par gobelet et 0,25 euro par cruche) ainsi que les gobelets et cruches non resitués ou détériorés. "C’est vrai que certaines personnes préfèrent garder leur gobelet. Nous allons devoir en recommander prochainement. Mais globalement, c’est une opération blanche" , observe Benoit Leclercq (Ecolo), échevin de l’environnement.

Puisque ce système tourne désormais parfaitement, la Ville de Soignies compte désormais se pencher sur l’achat de verres à pied en plastique pour satisfaire les amateurs de bières spéciales. "Nous sommes aussi en train de réfléchir à ce système que propose aussi TradyGlass mais c’est un projet qui doit encore mûrir" , confie l’échevin Ecolo.