C'est une figure emblématique d'Estinnes qui vient de tirer sa révérence. L'ancien bourgmestre Etienne Quenon est décédé à l'âge de 83 ans, emporté par le coronavirus. Il aura consacré près de 50 années à la politique, dont 42 à son entité. D'abord comme conseiller dans son village de Rouveroy, village qu'il n'a jamais quitté. Après la fusion des communes, il devenait échevin et occupait la fonction durant 18 ans. Etienne Quenon enfilait ensuite l'écharpe mayorale et repartait pour 18 années. En 2012, il passait le relais à Aurore Tourneur à la tête de la coalition EMC.

Etienne Quenon était reconnu pour être un bourgmestre de terrain, proche des citoyens. Un profil de mayeur à l'ancienne, qui ne l'a pas empêché de relever les différents défis qu'a posés la fusion des communes.

L'administration communale a ouvert un livre d'or numérique, compte tenu des mesures sanitaires. Les hommages y affluent déjà en ce jeudi matin. Des informations seront communiquées ultérieurement pour saluer une dernière fois la mémoire d'Etienne Quenon.