Après le dépôt de quelque 15.000 courriers d'observations et de remarques citoyennes dans diverses communes à propos du projet de La Boucle du Hainaut de la société Elia, une asbl d'opposition au projet, appelée REVOLHT, va voir le jour réunissant les différents comités locaux, ont indiqué lundi les responsables de la future association. L'opposition citoyenne face au projet de La Boucle du Hainaut d'Elia veut se structurer et se renforcer. L'opposition citoyenne fait rage contre la future jonction d'une ligne à 380.000 volts, qui fait l'objet d'une révision du plan de secteur et qui devrait traverser le Hainaut via 14 communes entre Mont-de-l'Enclus et Courcelles. La mise sous tension est programmée pour 2028.

Le projet de la société Elia a récemment suscité de nombreuses marques d'opposition, notamment de la part de citoyens des communes concernées. "De nombreux citoyens des quatorze communes traversées par ce projet se mobilisent", expliquent les responsables de l'asbl. "Tout d'abord, pour trouver des informations précises sur le sujet tant la communication d'Elia est floue et formatée. Ensuite, pour sensibiliser la population peu informée sur cette Boucle du Hainaut et surtout ses conséquences sanitaires, paysagères et futures."

Les citoyens des communes concernées ont eu jusqu'au 12 octobre pour remettre leurs observations et remarques. Plus de 15.000 courriers ont ainsi été déposés dans les diverses administrations communales, qui doivent relayer ces remarques à Elia.

La mobilisation a fait un nouveau pas en avant et les différents comités, qui se rencontrent déjà pour échanger leurs expériences et leurs actions, ont décidé de s'unir. Un seule et unique asbl, REVOLHT, sera formée dans les prochains jours. Le futur collectif, opposé au projet d'Elia, regroupera des représentants des comités de Mont-de-l'Enclus, Celles, Frasnes-lez-Anvaing, Leuze-en-Hainaut, Ath, Chièvres, Brugelette, Lens, Soignies, Ecaussinnes, Seneffe et Pont-à-Celles. Les actions locales des différents groupements resteront pour maintenir une mobilisation tant globale que locale.