C’est une situation pour le moins exceptionnelle qui touche la petite école communale de la chaussée Paul Houtart, située à Houdeng-Goegnies. En effet, l’établissement restera fermé jusqu’au début de ce mois d’octobre à la suite d’un cas confirmé de coronavirus. C’est une institutrice qui a été contrôlée positive. Pour ne prendre aucun risque, les autorités communales ont décidé la fermeture totale de l’école ce vendredi.

Ce n’est évidemment pas le premier établissement concerné par un cas positif de coronavirus depuis la reprise des cours, au début du mois de septembre. Mais la fermeture de tout un établissement reste un cas particulier. À La Louvière, cette décision a été prise parce que l’institutrice concernée enseigne dans une classe de maternelle mais avait été en contact rapproché avec des membres du personnel de l’enseignement primaire.

Dans pareil cas, il était évidemment difficile de retracer ces contacts et de se contenter de fermer la classe de maternelle. L’école accueille quelque 300 élèves, qui sont donc invités à rester chez eux jusqu’à la reprise des cours, début octobre. Notons cependant que l’enseignement de promotion sociale n’est pas concerné par cette fermeture.

"Nous ne sommes pas en contact avec nos collègues de l’enseignement fondamental", a précisé la direction du CMP Houdeng. "Les cours se donneront donc normalement ce lundi. Nous insistons sur le port du masque et le respect des gestes barrières afin que tout se passe au mieux."