Centre Plusieurs dizaines de cas ont été recensés dans la région en 2019.

La rougeole inquiète de plus en plus dans la région du Centre et plus particulièrement du côté de Morlanwelz. "Il y a eu plusieurs cas de rougeole dans la région, dont un déclaré dans la société "Les Normaliens" lors de la soumonce générale", précisait la commune au début du mois de mars. Mais la situation ne s'est pas améliorée depuis. "Plusieurs cas de rougeole ont été recensés au sein de l’école. La fancy-fair des maternelles de ce samedi 25 mai est annulée", vient d'annoncer l'école fondamentale d'application de Morlanwelz qui a aussi pris d'autres mesures.

Les autres écoles de l'entité et des communes voisines comme Manage semblent toutefois épargnées pour le moment. "Nous sommes attentifs à la situation dans nos écoles mais pour l'instant, il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour l'instant", signale Gérard Mattia (PS), échevin de l'enseignement de Morlanwelz tandis que son homologue de Manage ajoute : "Nous avons pris contact avec le centre de santé, qui est le même que l'école d'application de Morlanwelz" explique David Gelay (PS). "Ils nous ont confirmés que c'était limité à cette école et que toutes les mesures avaient été prises. Pour les autres écoles, aucune mesure particulière ne doit donc être prise ailleurs puisque la situation est gérée."

Le CHU Tivoli met en garde

De son côté, le CHU Tivoli de La Louvière met tout de même en garde en publiant une "alerte rougeole" sur sa page Facebook. "Si vous présentez de la fièvre et une éruption cutanée, veuillez le signaler à la secrétaire de l'hôpital qui vous donnera un masque adapté". Et en renvoyant vers le site vaccination-info.be qui précise : "La vaccination systématique contre la rougeole, introduite en 1985, a très nettement fait chuter le nombre de cas. Pour arriver à faire disparaître totalement la maladie grâce au vaccin, un taux de couverture vaccinale de 95% de la population est nécessaire."

Le phénomène revient en force depuis quelques mois. Une circulaire de l'Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) a même été envoyée aux médecins belges à la mi-février. Comment expliquer cela ? Environ 90% des enfants en bas âge sont vaccinés mais beaucoup d'enfants de 12 ans ne reçoivent pas le rappel. De même, de plus en plus de parents se montrent aujourd'hui réticents à la vaccination.

Ce sont ainsi plusieurs dizaines de cas qui ont été recensés par les hôpitaux et médecins généralistes de la région depuis le début de l'année 2019. Cette maladie virale est extrêmement contagieuse mais elle ne se développe que très rarement. Il est en effet fortement conseillé de se faire vacciner dès l'enfance. Ce vaccin en deux doses protège à vie dans 99% des cas.

Pour le premier trimestre de l’année 2019, le nombre de cas de rougeole a triplé au niveau mondial (112 000 personnes touchées). Rien que dans notre pays, la couverture vaccinale pour la rougeole est différente en Wallonie et en Flandre. "Par exemple, au niveau de la rougeole, on constate qu’il y a 50 fois plus de cas en seulement trois années. La tendance est donc lourde et c’est inquiétant car il y aura des conséquences au niveau général et épidémiologique dans les années à venir", commente le professeur Pierre Smeesters, chef du Service de pédiatrie à l’Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Huderf) à Bruxelles.