La chaussée de la Route de Montignies à Neufvilles sur Soignies, touchée mardi soir par les intempéries, a totalement cédé, a indiqué jeudi le porte-parole du SPW. Serge Toussaint. La route s'était effondrée à cause des quantités d'eau importantes provoquées par les récentes intempéries qui ont causé le débordement d'un petit cours d'eau tout proche.

La ville de Soignies a déclenché le Plan communal d'urgence mercredi, alors que tout danger pour les riverains était écarté. Selon le SPW, la chaussée est construite sur une zone de carrières, ce qui a provoqué un gros affaissement du sous-sol. De plus, une canalisation souterraine de la SWDE a cédé. Ces différents incidents provoquent une érosion du sol par en dessous, a précisé le SPW.

Le phénomène a été diagnostiqué comme un "effondrement karstique", a indiqué la Ville de Soignies. Plusieurs services du SPW se sont rendus sur les lieux, notamment les services géotechniques, des ouvrages et des eaux souterraines. "Un marché d'études va devoir être établi, ces études vont donc prendre du temps. La route va donc rester fermée", a indiqué le porte-parole du Service public de Wallonie.

La SWDE a précisé, de son côté, que six longueurs de canalisation d'eau doivent être remplacées. Ces travaux ne pourront être réalisés qu'une fois le sous-sol restabilisé par les services du SPW. "Tout ce qui était alimenté par la canalisation endommagée continue à être alimenté par les solutions alternatives qui ont été mises en place", a souligné jeudi Benoît Moulin, porte-parole de la SWDE. "Il n'y a donc pas de menace de coupure d'eau. Par ailleurs, l'eau de distribution n'est pas captée à cet endroit et il n'y a donc pas de risque de pollution de l'eau distribuée."

Sur le plan de la mobilité, des déviations ont été mises en place.