Centre La Cité de l'Amour lance un plan de lutte contre les discriminations.

La commune d’Ecaussinnes profite de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie de ce 17 mai pour annoncer la mise en place d’un plan de lutte contre les discriminations. "Un programme vaste, concret, doté de moyens réels, destiné à l’ensemble de la population", pointe Julien Sluys (Ecolo), échevin de la lutte contre les discriminations à l'initiative du projet.

Ce plan d'action qui sera mis en place progressivement sera déployé en concertation avec le monde associatif et avec les différents services de l’Administration communale. "Il s’appuiera sur l’activation d’un groupe de réflexion composé de citoyens et d’experts dans les questions abordées."

Dans le domaine de la promotion de la diversité LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et assimilés), le plan inclut notamment des campagnes d’information destinées au grand public ; l’organisation d’activités culturelles abordant les thématiques LGBT+ ; une sensibilisation des fonctionnaires de police aux thématiques LGBT+ ; une désignation de policiers/ères de référence pour les délits homophobes+ ; la mise en œuvre d’une politique d'accueil des personnes LGBT+ migrantes et demandeuses d'asile.

Les cadres scolaires et de la jeunesse seront aussi impliqués avec plusieurs projets. Dont la mise en œuvre d’une politique pédagogique d'ouverture à la diversité des genres et des sexualités ou l’organisation d’animations sur l’homophobie. Symboliquement, il sera aussi question d’inclusion de la diversité sexuelle dans la communication de certains événements oude la présence du drapeau arc-en-ciel sur le fronton de l’Hôtel de Ville (gay pride, goûter matrimonial).

"La lutte contre les discriminations concerne toutes les couches de la société, toutes les générations", insiste l'échevin. "Le plan communal de lutte contre les discriminations est transversal ; il sera mis en place par les services concernés par chacun de ses volets. Un message positif à diffuser, par toutes les voix possibles."