Depuis le 8 mai, les cafés et les restaurants ont pu de nouveau accueillir des clients. Depuis quelques jours maintenant, des chapiteaux apparaissent progressivement sur l’entité de Seneffe. Les habitants, et visiteurs sont désormais protégés en terrasse, et ce n’est pas de refus avec la météo capricieuse de ces derniers jours. Afin d’aider les commerçants de l’entité, l’administration communale a trouvé une solution.

La commune de Seneffe a renouvelé son soutien aux acteurs de l’Horeca en autorisant l’extension des terrasses. "Nous avons souhaité permettre l’installation des infrastructures destinées aux établissements qui ne disposent pas de terrasses", explique le collège. "Nous leur proposons donc d’installer des chapiteaux, le financement sera pris en charge par la commune jusqu’à la réouverture en intérieur. Pour l’instant, une dizaine de chapiteaux ont été montés."

Une aide qui s’ajoute à celles déjà mises en place auparavant, comme la suppression des redevances pour une partie de 2020 et l’année complète 2021. En effet, celles pour l’occupation du domaine et de la voirie publique par des ambulants et les forts, sur et en dehors du marché avaient été déclinées, comme la taxe sur les enseignes publicitaires. "Les taxes sur les débits de boissons et sur les terrasses n’étant déjà pas d’application sur la Commune de Seneffe, les commerçants n’ont donc plus à se soucier d’autres taxes pour l’année en cours", ajoute le collège. 

À l’instar de Soignies, ou encore de Braine-le-Comte, les communes de la région du Centre se mobilisent pour leurs acteurs locaux.