Les Loups ont une nouvelle fois prouvé leur volonté de solidarité à l’égard des plus démunis. Quelque 180 personnes ont en effet cédé leurs chèques-citoyens – d’une valeur de 20 euros, distribués par la ville de La Louvière dans le cadre de son plan de relance économique – afin que ceux-ci puissent être dépensés en vue d’offrir un repas chaud à ceux qui en ont besoin.

Ce sont donc environ 180 repas qui pourront être proposés aux personnes qui viennent chercher un colis alimentaire Aux Petits Paniers du Cœur de Trivières. "Nous devons encore fixer les modalités pratiques et peaufiner certains détails", annonce Giuseppe Caruana, à l’initiative de cette opération de soutien. "Nous sommes en contact avec quelques restaurateurs de la région, qui ont souffert de la crise et qui sont désireux d’y participer."

L’opération se veut également positive pour les restaurateurs qui seront mis à contribution pour préparer ces nombreux repas, destinés aux personnes isolées, précarisées, aux familles nombreuses que la crise a plongés encore un peu plus dans la difficulté. "Lorsque l’opération a été lancée, on s’était simplement dit "pourquoi pas ?" Nous avons été assez surpris de l’engouement que cela a suscité."

Giuseppe Caruana vient cependant de clôturer l’action afin de passer à la phase de concrétiser. "Quelques chèques-citoyens arrivent encore dans ma boite aux lettres mais notre objectif est désormais atteint. Nous allons mettre tout cela sur pied pour proposer un repas dès la mi-juillet." Dans un second temps, c’est via la Croix-Rouge et le bar à soupes qu’un repas devrait être proposé à une cinquantaine de personnes sans-abri, mal logées et/ou souffrant de solitude.

La solidarité fait donc encore ses preuves dans la Cité des Loups.