Cet été encore, plusieurs jeunes auront l’occasion de vivre une première ou une nouvelle expérience professionnelle en se mettant, dans la majorité des cas, au service de la collectivité. En effet, entre le 5 juillet et le lundi 2 août, 36 jeunes âgés entre 15 et 21 ans participeront à l’opération « Été solidaire, je suis partenaire », proposée par la commune de La Louvière.

"Ce projet, s'adressant aux jeunes de 15 à 21 ans, vise à les impliquer dans la valorisation, l'amélioration et l'embellissement de leur quartier et de leur environnement ainsi qu'à développer leur sens de la citoyenneté et de la solidarité vis-à-vis des personnes défavorisées ou en difficulté (personnes âgées, handicapées, démunies...). Aussi, l'objectif de l'action est de favoriser les liens sociaux entre les jeunes et les citoyens en général", explique-t-on du côté de la ville.

La particularité de cette édition 2021 réside sur les quatre axes qui ont été proposés par les 36 jeunes lors de leur entretien d'embauche. Le premier tourne autour de l’aide et de l’accompagnement des personnes handicapées, en collaboration avec l’asbl Arc-en-ciel. 12 jeunes travailleront sur deux périodes au sein de l'asbl en participant aux tâches quotidiennes mais également à l'organisation des animations prévues du 5 au 16 juillet et du 19 juillet au 2 août.

Le second axe se concrétisera entre le 5 et le 16 juillet et se veut, là encore, tourné vers la solidarité. Soutenus par l’atelier vélo, huit jeunes redonneront vie à une quarantaine de vélos afin de permettre à des enfants issus de familles défavorisées de bénéficier du concept « un vélo pour dix ans. » Le troisième axe, bien d’actualité, mettre le focus sur la sensibilisation à l’environnement et à la mobilité.

Cet axe, sur lequel huit étudiants travailleront, débutera par une campagne de sensibilisation à l'environnement et des opérations de nettoyage auxquelles les citoyens seront conviés. Celles-ci sont prévues les jeudi 8 juillet à Trivières et le vendredi 9 juillet à Saint-Vaast. L'action se poursuivra par de la sensibilisation à la mobilité à vélo, parallèlement à l'axe 2, entre le 5 et le 16 juillet.

Enfin, le dernier axe misera sur l’accompagnement et le respect de la personne sans domicile fixe. Ce sont là huit étudiants jobistes qui s’impliqueront, entre le 5 et le 16 juillet. Leur collaboration passera notamment par la mise en place d’un lieu d’échanges entre les jeunes d’Été Solidaire et un groupe de sans-abri, notamment via l’organisation d’ateliers d’expressions, d’activités ludiques et de détente.