Centre Jeudi après-midi, elle avait quitté la cellule psychiatrie du CHU Tivoli.

Tout est bien qui finit bien pour Angélique Ansel. Portée disparue jeudi après-midi, cette dame qui séjourne au CHU Tivoli de La Louvière a été retrouvée en vie ce vendredi matin. "Elle a réintégré l'aile psychiatrique du Tivoli", assure le directeur des opérations de la police de La Louvière.

La police de La Louvière avait signalé la disparition d'Angélique ce jeudi après-midi. Cette patiente, hospitalisée dans le service psychiatrie, avait quitté la clinique lors d'une sortie en promenade. Les enquêteurs se sont alors activés pour retrouver sa trace. Angélique étant en possession d'un téléphone portable, une enquête de téléphonie avait même été lancée et la cellule disparition avait été mise en action.

Mais finalement, Angélique a réintégré la clinique de son propre chef. "Les recherches ont été entamées par nos services et la cellule disparation a été prévenue mais elle est revenue spontanément le CHU", ajoute le directeur des opérations. "C'est très rassurant. Elle est en bonne santé et a pu réintégrer sa chambre."

Angélique a donc passé la nuit de jeudi à vendredi en-dehors de l'hôpital. Qu'a-t-elle fait durant cette période ? Difficile à dire pour le moment. Le service d'enquête et de recherche (SER) de la police de La Louvière devra réaliser des devoirs d'enquête pour le déterminer. 

Mercredi, une autre disparition de ce genre était constatée du côté de Soignies. Un homme souffrant de la maladie d'Alzheimer avait quitté le CHR de la Haute Senne. Heureusement, il était retrouvé dans la foulée par un passant.