Le projet Imaginez votre ville se poursuivra jusqu'en décembre prochain.

A l’appel de la ville de La Louvière, huit projets citoyens ont investi le site Boch pour une occupation temporaire. Objectif : expérimenter une autre façon de « faire la ville », de la construire et de l’habiter de manière collaborative et respectueuse de l’homme et de l’environnement. Lancé en janvier 2018, le projet s’étalera jusqu’en décembre prochain. D’ici là, plus que jamais, la vie poursuit son cours sur la friche.

"Depuis avril dernier, nous considérons que le site est pleinement en activité", explique Marie Godart, accompagnatrice des porteurs de projets. "Imaginez votre ville prend plusieurs dimensions de participation et d’implication citoyenne. Il y a les porteurs de projets bien sûr, les participants aux différentes activités proposées mais aussi une appropriation spontanée du site par des personnes qui profitent de ce nouveau quartier éphémère pour se balader, se reposer, rencontre,..."

En ce sens, le projet est une véritable réussite. "Pour les porteurs de projets, c’est aussi une merveilleuse aventure humaine, ils apprennent à vivre en communauté, à gérer de manière collaborative un site en plein cœur de ville, avec ce que cela implique en matière de gestion de l’espace public. Pour la ville, ses services administratifs et pour nous aussi, c’est une aventure en soi !"

La période estivale est bien sûr propice à découvrir les différents projets retenus. "Six sont tout à fait actifs, les deux derniers le seront d’ici quelques semaines. Il s’agit du Plaz’arts urbains et de l’éco-bistro, qui ont connu pas mal de rebondissements dans leur mise en œuvre. Pour le reste, le projet d’habitats légers et le projet Recyc’llab fonctionnement extrêmement bien et attirent pas mal de visiteurs, parfois simplement curieux."

Ces deux projets devraient d’ailleurs sans aucun doute se poursuivre au-delà de l’expérience éphémère offerte par la ville. "L’ambition était déjà là au départ et on constate que les retours sont très positifs. Au niveau de l’habitat léger, l’idée serait surtout de proposer une aide à l’écoconstruction. Tout ce qui a été mis en place sur le site Boch peut être déplacé, peut-être dans un milieu moins urbain, plus approprié." De même, le recyclage de matières plastiques a encore de beaux jours devant lui…