Centre

De multiples activités seront organisées le 10 décembre

Le 10 décembre, « journée des Droits de l'Homme », La Louvière célébrera le 70e anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. A cette occasion, une journée d'activités, d'expositions et de rassemblement est prévue grâce à la collaboration entre la Ville via l’asbl L-Carré, en partenariat avec les associations de l’entité ou encore les conseils consultatifs.

Notons une visite des écoles primaires participantes dans le hall du théâtre, un lâcher de ballons au sein des six écoles ayant participé à l’appel à projets lancé par l’Association Pour les Nations Unies (APNE) et au week-end de sensibilisation aux Droits de l’Homme, en mai dernier. L’APNU avait remis un prix spécial aux écoles lauréates lors d’une cérémonie organisée à Bruxelles.

Une marche solidaire sera également organisée à 17 heures au départ du boulevard des Droits de l’Homme vers la place Communale. Une fois la place rejointe, lecture sera donnée des trois articles de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme par les élèves de l’école du Coron d’En Haut, du Nursing et de l’Académie des arts et de la parole René Louthe. Une bougie géante sera allumée sur la place.

De nombreuses animations et expositions sont également prévues telles que l'exposition « Spirou », le marathon des lettres, le jeu de l'oie édition « Droits de l'Homme », la vidéo des Jeunes Reporters Indigo et l'exposition « Une couverture pour protéger nos droits », etc. À partir de 19 heures au théâtre communal, le sketch « l’ile » sera interprété par des enfants de l’école du Coron d’en Haut avant de laisser place au Grand Orchestre National Lunaire pour une représentation.

Rappelons que tout au long de son histoire, La Louvière n'a eu de cesse d'apporter son soutien aux Droits Humains, comme en témoignent ses engagements :

- Ville de Paix » : un engagement symbolisé par le monument de la Paix mais également par le pacte d'amitié conclu, en 1987, avec de nombreuses communes européennes.

- Commune hospitalière » : depuis le 18 décembre 2018, La Louvière s'engage à améliorer l'information et l'accueil des personnes migrantes.

- Ville Handycity » : depuis 2006, La Louvière possède ce label qui vise à encourager les communes qui travaillent pour l'intégration des personnes handicapées dans les différentes facettes de la vie communale.

- Ville Territoire de Mémoire » : pour La Louvière, ce label traduit son attachement à la perpétuation de la Mémoire à la résistance aux idées liberticides et à la défense des valeurs de la démocratie.

- Ville lumière » : engagée depuis 2016, La Louvière a adopté plusieurs « individus en danger », c'est-à-dire victimes de violations des droits humains dans le monde.

La Louvière est aussi une ville ouverte aux différences et à leurs défenses au travers de ses conseils consultatifs : Conseil Consultatif des Citoyens du Monde, Conseil Consultatif pour l'Intégration de la Personne Handicapée, Conseil Consultatif des Seniors et Conseil Consultatif pour l'Egalité Hommes-Femmes.