Histoire de mettre un peu de baume au cœur des résidents confinés.

Remettre un sourire sur le visage de personnes atteintes de handicap, cela n’a pas de prix. C’est le message que tente de diffuser au plus grand nombre Antonio Gava, échevin à La Louvière mais également éducateur de formation. L’élu socialiste a décidé de contribuer à son niveau à l’élan de solidarité citoyen qui s’organise depuis le début de la crise Covid-19.

Une "opération pizzas" a ainsi été mise sur pied au profit des personnes accueillies dans les différents centres de la région. "Ils sont nombreux à avoir le moral dans les chaussettes, il y a beaucoup de pleures", explique Antonio Gava. "Ce sont des gens qui ont l’habitude de participer à une multitude d’activités, ils sont nombreux à sortir régulièrement des centres. Ils ne comprennent pas tous ce qu’il se passe actuellement et pourquoi ils ne peuvent plus sortir."

Grâce à la solidarité des citoyens, des associations ou clubs sportifs, l’échevin a eu l’idée de faire briller les yeux tout en remplissant les estomacs. "Je voulais quelque chose de simple. Quoi de mieux que des pizzas à partager ? Les personnes souhaitant participer à cette action sont invitées à verser entre cinq et 20 euros sur le compte de la pizzeria partenaire. Nous nous occupons de récupérer les commandes et de les livrer, tout en respectant les mesures de précaution."

Pas question en effet de prendre le risque d’une contamination : les pizzas sont livrées par la fenêtre. "C’est quelque chose qui ne nécessite pas de grands moyens. Les cagnottes sont parfois assez généreuses pour que les résidents profitent d’un deuxième bon de commande et donc d’un deuxième repas. C’est suffisant pour leur rendre le sourire en cette période difficile."

Ce dimanche, c’est la pizzeria Le Méridien, située à Bracquegnies, qui s’associera à l’opération en faveur des résidents de l’institution Les Godets, à Houdeng-Aimeries. Des contacts ont été pris en région montoise. L'opération pourrait donc s'étendre au-delà des frontières de la Région des Loups sous l'impulsion de quelques généreux citoyens.