La Croix-Rouge de Belgique assurera l'organisation et l'encadrement.

Les personnes sans-abri n'échappent évidemment pas à la crise du coronavirus. Lorsque des cas sont suspectés, la situation est forcément complexe à gérer. C'est pourquoi trois centres d’hébergement collectifs de jour et de nuit, répondant aux mesures de prévention sanitaire, ont récemment été mis en place dans le Hainaut : un sur le site de Bouvy à La Louvière, un au stade Tondreau à Mons et un troisième à l’abri de nuit de Tournai.

Mais ces trois centres ne s’avéraient pas suffisants. En étroite collaboration avec le Gouverneur de la province de Hainaut, les CPAS et relais sociaux des villes concernées, et Médecins du Monde, la Croix-Rouge de Belgique a donc décidé d'ouvrir trois nouveaux centres de confinement pour les personnes sans-abri atteintes par le Covid-19 et testées positives : à La Louvière, Mons et Tournai.

A La Louvière, le centre se situera rue de l’Enfance et pourra accueillir 4 personnes (si davantage, elles seront réorientées vers Mons). Il permettra d’accueillir de manière inconditionnelle les personnes testées positives au Covid-19 mais dont l’état ne nécessite pas d’hospitalisation et ce afin de prévenir les risques de contamination par les personnes malades dans ces centres d’hébergement. Les personnes sans abri y seront accueillies le temps jugé nécessaire par les autorités médicales et sanitaires. Elles seront dirigées vers l’hôpital si leur état de santé venait à se dégrader (sur décision du médecin référent du centre).

Notons que la Croix-Rouge de Belgique assurera la coordination des trois sites et prévoit l’encadrement et le personnel nécessaire grâce à un financement de la Province de Hainaut et des communes concernées. Elle prévoit également les kits hygiène de base pour le public cible et coordonne le nettoyage, la désinfection des lieux et de la literie. Enfin, elle fournira le matériel de protection nécessaire pour le personnel présent dans les centres. Elle veillera surtout à l’accompagnement des personnes hébergées, à leur soutien et écoute. Le montant engagé par la Croix-Rouge sur fonds propres est de plus de 37 000 euros pour un mois.

Médecins du Monde assure le suivi médical du public cible par des consultations au sein des centres de confinement et par des permanences téléphoniques. Une vingtaine d’emplois sont par ailleurs à pourvoir pour Tournai, La Louvière et Mons.