La semaine dernière, le groupe avait décidé d'y mettre un terme

La semaine dernière, le groupe Ecolo décidait de mettre un terme aux négociations avec le PS louviérois en vue de former une éventuelle coalition. Une décision prise à l’issue d’une assemblée générale qui avait estimé qu’avec seulement deux sièges sur 43, il ne disposait ni de la légitimité des urnes, ni d’un rapport de force suffisant alors que le Parti Socialiste a conversé sa majorité absolue.

Aujourd’hui, c’est une volte-face qui s’opère dans le chef des Verts, qui retournent finalement à la table des négociations. « Nous avons été recontactés par le PS, qui nous a proposé de revenir discuter pour approfondir certains points. Cette proposition ayant été acceptée par notre base, le dialogue a pu reprendre », confirme Jacques Lefrancq, actuel chef de file Ecolo.

Rien n’est encore fait. Mais conclure un accord n’aurait rien d’inimaginable. « Les points de convergence sont nombreux et nous n’avons pas trouvé dans nos programmes respectifs de points de rupture. Les propositions formulées par le PS semblent raisonnables. Quelques renseignements et éclaircissements doivent encore être pris mais jusqu’ici, les échanges sont positifs et constructifs. »

Le départ du PTB des négociations a probablement contribué à ce changement de position d’Ecolo. « L’attitude du PTB était prévisible. Nos résultats ne sont pas brillants, nous perdons un siège à quelques voix près. Mais notre électorat reste stable et nous restons conscients que les électeurs ont manifesté leur souhait d’une coalition de gauche. Nous avons donc décidé de prendre nos responsabilités. Nous ne monterons pas dans une majorité à tout prix mais nous sommes prêts à l’envisager. »

De son côté, le bourgmestre réélu, Jacques Gobert, a souligné sa satisfaction de retrouver Ecolo autour de la table. « Des propositions concrètes ont été formulées, nous espérons désormais que les membres Ecolo y adhéreront. Les points de convergences sont vraiment nombreux entre nos programmes. Si un accord est conclu avec Ecolo, il est clair que nous n’irons avec personne d’autres en majorité. »

Les discussions avec les groupes Plus&cdH et MR-IC prendront alors immédiatement fin. La prochaine rencontre entre Rouges et Vert se tiendra ce dimanche. Après quoi chaque parti retournera vers ses instances pour sceller ou non cet accord de coalition totalement inédit dans la cité des Loups.