Le groupe estime qu'il n'a pas la légitimité nécessaire pour entrer en majorité

Dans la Cité des Loups, le collège communal n’est pas encore formé. Et pour cause : le PS poursuit les discussions avec les autres partis, à savoir le PTB, le groupe MR-IC, Plus&cdH et Ecolo pour une éventuelle ouverture. Si jusqu’ici, aucune coalition officielle n’en est ressortie, Ecolo annonce, ce jeudi, se retirer de la partie.

“À l’occasion d’une assemblée générale, nos militants ont majoritairement décidé de ne pas poursuivre les discussions en vue de faire éventuellement partie d’une prochaine majorité », communiquent les Verts. « Avec deux sièges sur 42 au conseil communal, Ecolo a estimé qu’il ne disposait ni de la légitimité des urnes pour être aux responsabilités, ni qu’il puisse se trouver dans un rapport de force suffisant pour pouvoir travailler pleinement à un projet commun équilibré pour la prochaine législature. »

Et d’ajouter : « Ecolo La Louvière remercie le Parti Socialiste de lui avoir tendu la main et comme à son habitude, avec ses conseillers communaux Didier Cremer (réélu) et Nancy Castillo (nouvelle conseillère communale), mènera une opposition forte mais toujours constructive durant la mandature à venir. »

En fin d'après-midi, par voie de communiqué, le PS réagissait à son tour. "S'il comprend et respecte les arguments avancés par le groupe Ecolo, le PS regrette toutefois qu'il mette fin aux négociations qui auraient pu renforcer une majorité de gauche à La Louvière. Le PS tient toutefois à rassurer les autres formations politiques sur la volonté du groupe de poursuivre les pourparlers afin de constituer une majorité communale forte pour La Louvière."