La liste des nouveaux subsides accordés aux infrastructures sportives est connue. Plus de sept millions d’euros seront distribués afin de financer la construction, ou la rénovation, de complexes sportifs . Pour ce premier trimestre, 31 projets ont été retenus, dont huit pour la province du Hainaut. Deux villes de la région du Centre ont hérité des plus gros subsides.

La Louvière est la première, avec une aide de 839 730 euros. C’est l’école des jeunes de la R.A.AL, ou la Wolves Academy, qui devrait profiter de l’enveloppe. "Elle est devenue un réel outil pour faire évoluer les jeunes footballeurs de la région du Centre et leur permettre de construire un avenir sportif", explique la porte-parole du cabinet de Jean-Luc Crucke. "Afin de répondre aux manquements actuels de surfaces sportives adaptées aux jeux 5/5 et 8/8 pour les plus jeunes, l’ASBL souhaite investir dans 8 terrains de soccer foot en gazon synthétique couverts d’auvents." Avec 483 sportifs , le club se trouve à l’étroit, d’autant plus qu’il a pour ambition d’accueillir un minimum de 750 jeunes après ces travaux.

Nous vous l’annoncions ce dimanche, l’agrandissement du parking est lui aussi à l’ordre du jour. Entre le 3 mai et le 9 mai prochain, le coup d’envoi des travaux sera donné avec la construction d’un large parking réservé à l’ensemble des visiteurs. "Au point de vue du parking, l’arrière du site prévoit l’aménagement de 240 emplacements s’additionnant aux 100 actuels situés en devanture de l’infrastructure", peut-on lire dans le communiqué de presse. "Un tel site se doit d’être surveillé et sécurisé, ce qui amène l’organisateur à prévoir un dispositif de vidéosurveillance."

En 2019, l’ASBL RAAL Services recevait déjà plus de 1,2 million d’euros pour la construction de nouveau terrain synthétique, une aire d’entrainement sablée au bénéfice des gardiens, un street -workout ou encore de nouvelles tribunes et deux billetteries.

La Ville de Binche aura elle aussi un coup de pouce, pour l’un de ses projets, de 55 860 euros. L’obtention du subside lance le début de l’aménagement de la place du Centenaire, discutée depuis plusieurs années. L’objectif était de créer une zone d'activité intergénérationnelle avec un espace central dédié aux jeux comprenant du matériel moderne, un autre pour les adolescents et un troisième espace de détente avec du nouveau mobilier urbain. Cette récente enveloppe sera donc dédiée à l’achat de mobiliers urbains et de modules de jeux.

Maintenant que l’information est officielle, les projets pourront être définitivement lancés. De bonnes nouvelles pour les clubs wallons !