Centre

Le Royal Tennis Club louviérois et le Ping La Louvière profiteront de nouvelles infrastructures.

Bonne nouvelle pour les clubs sportifs de la Cité des Loups ! L’appel d’offres lancé pour la rénovation et l’extension du Royal Tennis Club Louviérois (RTC louviérois), ainsi que pour la construction de nouvelles installations au bénéfice du Ping La Louvière, vient d’être clôturé. C’est le groupe Gamma Architectes sprl qui sera à la manœuvre.

Ces projets doivent contribuer à la redynamisation de l’ancien stade Triffet, quelque peu délaissé depuis plusieurs années. En 2013 plus précisément, la ville avait en effet demandé aux trois clubs corporatifs (l’AS Louve, les Communaux LL et la Régie LL) de quitter le stade au profit du complexe Saint-Julien de Strépy-Braquegnies. Depuis, le stade de football est inoccupé.

“Les installations du Royal Tennis Club Louviérois occupent une partie du site. Dans le marché de service lancé, il était question de répondre à une extension du Tennis Club avec la construction de deux nouveaux terrains couverts et de deux terrains de paddle-tennis, couverts également. La construction d’un terrain de tennis extérieur est également souhaitée”, précise Samuel Draize, architecte.

La ville évoquait aussi dernièrement la construction d’une salle pour le tennis de table (aujourd’hui localisé rue de Bouvy et évoluant dans des conditions plus difficiles), en plus d’une cafétéria, de vestiaires et de locaux pour chacun des associations. “De nombreuses questions ont été formulées sur le devenir de ce site quelque peu laissé à l’abandon. Je pense donc que c’est un projet important pour la ville et pour les clubs, qui pourront s’étendre selon leurs ambitions propres.” Un parking d’une centaine de places serait également à l’étude en lieu et place de l’actuel terrain de football.

Pour l’heure, la ville n’a pas encore communiqué officiellement sur le projet et le bourgmestre, Jacques Gobert (PS), ne souhaitait pas faire davantage de commentaires.