Il va faire tout noir ce samedi soir dans le centre de La Louvière, seule commune de la région du Centre à participer à la 13e Nuit de l’Obscurité. Durant une partie de la soirée, l'éclairage public du centre-ville sera totalement éteint entre 20h15 et 21h30 dans le centre-ville, de la place Mansart et la place Maugrétout jusqu'à la place Communale.

Pendant ce temps, pas moins de vingt-deux commerçants participeront à leur manière à l'initiative. Certains restaurateurs organiseront un souper aux chandelles, d'autres réduiront l'éclairage intérieur ou éteindront leurs enseignes lumineuses. "En tant que citoyens, nous vous invitons à aller plus loin en prolongeant cette action ponctuelle et en essayant de réduire votre consommation d'énergie au quotidien", commente la Ville de La Louvière.

La Nuit de l'Obscurité est un événement national qui vise à faire prendre conscience le grand public et les décideurs politiques de l’urgence à lutter contre la pollution lumineuse. En Belgique, les éclairages artificiels, qu'ils proviennent de l'éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont en effet chaque année de plus en plus nombreux. "Or, ils ont non seulement un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse."

Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n'existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l'Ardenne, vous n'échapperez pas à la vision des halos orangers sur l'horizon. En ville, l'Etoile Polaire est quasiment invisible. "Les éclairages nocturnes, souvent trop puissants, trop nombreux, mal orientés et/ou mal utilisés, peuvent avoir des impacts non négligeables sur les écosystèmes mais aussi sur notre santé, ne fût-ce qu'en perturbant la qualité de notre sommeil."

Depuis 1995, des astronomes et des naturalistes du Nord du pays organisent chaque année la Nuit de l'Obscurité (Nacht van de Duisternis) avec un succès manifeste. Pour la 13ème fois, leurs homologues francophones de Wallonie et de Bruxelles les accompagneront dans cette manifestation afin de sensibiliser le grand public et les responsables politiques du Sud du Pays à cette problématique.