Le centre culturel s'adapte à la crise pour maintenir ses activités.

Si les activités reprennent peu à peu, le secteur culturel reste le grand oublié du déconfinement. À ce jour, personne n’est en mesure de se prononcer sur une reprise progressive des activités. Il a donc fallu s’adapter. Du côté de Central, on a décidé d’envisager le pire tout en espérant le meilleur. C’est donc une quatrième programmation pour le moins innovante que le centre culturel louviérois a mis sur pied.

"La saison quatre était en ébauche avant le confinement. Aujourd’hui, elle est bien là, nous sommes presque prêts. Elle sera différente, elle s’est transformée et adaptée en fonction du conseil national de sécurité mais aussi de nos envies artistiques et culturelles et de notre souci d’accueillir artistes et public dans des conditions optimales", précise Leslie Léonie (PS), échevine de la culture. C’est ainsi que deux "mouvements" seront initiés.

Le premier s’étalera entre septembre et décembre. « Nous allons explorer des modes de diffusion inédits et prometteurs », annonce Vincent Thirion, directeur de Central. "Nous proposerons un véritable programme artistique entre présence physique et outils numérique. Nous prévoyons par exemple une ouverture sur les coulisses de la création et sur les postes techniques de la réalisation. Les créations seront proposées au public via différents modes de diffusion."

Certains spectacles, créés portes fermées durant l’automne, seront présentés toutes lumières rallumées au cours de la seconde partie de saison, dès janvier 2021 avec la réouverture des salles. Des étapes intermédiaires proposeront des rencontres avec les artistes, des diffusions via les chaines de télévision, de radio et les médias sociaux. La culture ne sera donc pas à l’arrêt, que du contraire. "Il n’était pas question de tout stopper jusqu’en décembre alors que des outils sont à disposition pour se réinventer", ajoute Leslie Léonie.

Au programme, l’on retrouvera donc de la danse, du théâtre ou encore de la musique et du cirque. Avec des artistes tels que Jacques Pili, Abdellah Taia, Louis Chedid, Aaron, Guillermo Guiz, Alex Lutz et des prestations hautes en couleurs (Da Solo, Résonance, Chotto Xenos,…), nul doute que cette nouvelle programmation trouvera son public… Qu’il soit ou non toujours confiné.