Centre

Les travaux se poursuivront jusqu'au 30 septembre avant de nouvelles phases de chantier.

Débuté en mars 2018, le réaménagement du site de la Grattine se poursuit et entre dans la seconde moitié de la troisième phase du chantier. Jusqu’au 30 septembre prochain, les équipes s’attèleront donc à la tâche pour construire le grand giratoire, au croisement de l’avenue de Wallonie et de la rue de la Grattine.

Pendant toute cette période, la circulation et le stationnement seront interdits dans les zones en chantier, c’est-à-dire à l’avenue de Wallonie, avant et après le carrefour giratoire formé avec la rue de la Grattine, et à la rue de la Grattine, entre la sortie du centre commercial Cora et le croisement de l'avenue de Wallonie. Un sens interdit de circulation sera instauré à l’avenue de Wallonie, au départ du carrefour formé avec la rue Piérart, vers et jusqu’au croisement de la rue de la Grattine.

Cette même rue sera quant à elle signalée voie sans issue, au départ du carrefour formé avec la rue de la Flache. Seule une circulation locale sera admise jusqu’à la limite de la zone de chantier. Les commerces seront par contre toujours accessibles. Une bande de circulation conduisant à la bretelle en direction du Cora sera maintenue à l’avenue de Wallonie, qui sera signalée voie sans issue au départ du carrefour formé avec la rue du Moulin.

Les automobilistes seront, comme toujours en période de chantier, invités à ouvrir l’œil pour prendre connaissance des panneaux de signalisation et déviations mises en place. "On entre dans la phase un peu plus critique en matière de circulation, avec des déviations plus nombreuses. Jusqu’ici, le travail concernait surtout les abords et le flux de circulation avait globalement pu être maintenu", souligne Yannick Thirion, chef de division voirie, égouttage et impétrants pour la ville de La Louvière.

Cette troisième phase reste la plus importante mais elle ne sera pas pour autant la dernière. "Une quatrième phase, également scindée en deux, devrait commencer en octobre et se terminer début novembre." Elle consistera en la création d’une berme centrale entre les deux ronds-points. Elle sera suivie d’une cinquième et dernière phase, soit la pose d’un revêtement en une seule traite. Si tout se passe bien et que les conditions climatiques restent favorables, le chantier sera terminé à la fin du mois de novembre prochain... Dans les délais initialement annoncés donc !