Centre

Une campagne de financement participatif vient d’être lancée afin de concrétiser le projet.

Encore quelques semaines de patience et les Lupis deviendront réalité dans les portefeuilles des habitants de la région du Centre ! Sur la table depuis juin 2018, le projet est plus que jamais en passe d’aboutir. Le design des billets a été choisi, l’impression débutera donc prochainement. Pour ce faire, l’équipe de bénévoles espère mobiliser les citoyens via une campagne de financement participatif.

"Avant de lancer notre campagne de crowdfunding, nous souhaitions démarcher de potentiels partenaires. 30 ont déjà répondu favorablement à notre sollicitation et nous espérons en accueillir d’autres", se réjouit Noémi Dequan, l’une des porteuses du projet. "En une semaine seulement, nous avons déjà récolté près de 1000 euros, sur les 6000 euros qui sont estimés nécessaires."

Jusqu’au 5 novembre prochain, les personnes qui le souhaitent peuvent donc contribuer à la concrétisation du projet. "Il y a vraiment de chouettes contreparties, proposées par nos partenaires. Cela va des bons d’achat aux produits frais et locaux, notamment des bières Lupi que nous avons spécialement brassée en collaboration avec les brasseurs amateurs de Houbion, en passant par un accès de deux heures à un spa privatif."

Le groupe de citoyens actifs espère bien sûr récolter la totalité de la somme. Dans le cas contraire, du retard sera probablement à déplorer. "Si nous atteignons 60% du montant estimé, il n’y a pas de remboursement aux contributeurs, l’argent sera bien utilisé, mais nous prendrions du retard dans le projet. Nous avons toujours bon espoir de pouvoir glisser des lupis dans les enveloppes de fin d’année."

© D.R.

Le lancement officiel est en effet prévu au 1er décembre prochain. Un pré-lancement aura cependant lieu le 17 novembre, dans le cadre de la journée de l’artisan. Il sera possible, entre 10 heures et 18 heures au sein d’un micro-marché des partenaires, de faire ses premières emplettes à l’aide de lupi mais aussi d’assister à leur impression.

Rappelons qu’un lupi aura la même valeur qu’un euro. "On sent de plus en plus d’engouement pour cette monnaie locale. Nous en sommes vraiment ravis, même s’il faut encore que cela se développe. Nous avons sollicité un soutien au moins symbolique de la ville de La Louvière. On pourrait imaginer utiliser le lupi à la piscine, dans les musées, à la maison du tourisme,…"

Les monnaies locales, aussi appelées alternatives, ont au même titre que l’euro une réelle valeur et sont totalement sécurisées. Elles permettent de favoriser l’économie locale puisqu’elles ne peuvent être utilisées que sur un territoire restreint et défini. Aujourd’hui, 13 monnaies locales existent en Belgique.