Le monde culturel est à l’arrêt et le moment n’y est donc pas propice. Mais lorsque les activités pourront reprendre, les artistes pourront profiter d’un espace à leur service. Le Palace se transforme en effet afin de s’ouvrir à toutes formes artistiques. Les travaux devraient prochainement débuter. La réouverture des lieux dépendra quant à elle du contexte sanitaire et des décisions gouvernementales, sur lesquelles la ville de La Louvière n’a pas la main.

Concrètement, sous l’impulsion de l’échevin de la culture Laurent Wimlot (PS) et la présidente de Central, Leslie Leoni, le marché public vient d’être attribué à un bureau d’architecture. Ce dernier a désormais pour mission de réaménager les espaces. "Après avoir été successivement salle de cinéma, discothèque puis enfin salle de spectacle, le site jusqu’ici principalement dédié à la programmation musicale de Central sera, après les travaux, ouvert à toutes formes artistiques."

Les modifications seront pensées pour pouvoir accueillir également les expositions ou projections. "Il s’agira d’un espace alternatif, équipé et multifonctionnel que les artistes pourront s’approprier à leur guise. La ville entend pérenniser cet espace culturel, s’ouvrir à de nouveaux publics et donner l’opportunité à l’art dans toute sa diversité de s’y inviter." Notons encore que le Palace disposera d’un espace réservé aux représentations et d’un autre, dédié à l’exploitation d’un bar ou d’une surface horeca.

"Nous n’ignorons pas que le secteur culturel, comme tant d’autres, est lourdement impacté par la crise sanitaire mais l’investissement dans ce projet nous pousse à envisager l’avenir sous de meilleurs auspices", ajoutent encore l’échevin et la présidente.