À n’en pas douter, les supporters seront au rendez-vous. Le 27 octobre prochain, la RAAL affrontera le Royal Sporting Club d’Anderlecht au sein du stade Tivoli dans le cadre des 16ème de finale de la Coupe de Belgique. Comme le prévoyait le tirage au sort, ce sont bien les Loups qui recevront les Mauves. Les quelques doutes qui persistaient quant à la conformité des installations louviéroises sont en effet en passe d’être levées.

Celles-ci concernent, notamment, l’intensité lumineuse et l’éclairage du stade communal. Mais ce n’est pas tout. "Certains points doivent être vérifiés, cela n’a rien d’inhabituel dans l’organisation de pareilles rencontres", souligne Vincent Lorent, président de la Maison des Sports. "Chaque année, l’infrastructure fait l’objet d’un contrôle annuel de sécurité par les services incendie. Nous devons désormais nous activer sur quelques points soulevés lors de ce contrôle."

Plus précisément parce que pour la première fois depuis longtemps, le stade devrait être plein. "Nous devons être en mesure de fonctionner avec une capacité d’accueil maximale. Nous devons réétudier la configuration des lieux. À l’époque de sa construction, il était normal, par exemple, de prévoir des escaliers d’1,2 mètre de large. Aujourd’hui, 1,5 mètre est exigé. Cela signifie que par endroits, pour des raisons évidentes de sécurité, la capacité ne pourra pas être totale."

La ville l’assure cependant : le stade sera techniquement prêt pour la grande rencontre. "Nous ne pouvons que nous réjouir d’accueillir ce match car la RAAL pourra compter sur une présence importante des supporters", ajoute Pascal Leroy (PS), échevin en charge des sports "Nous espérerons bien entendu une victoire des Loups, je serai dans les tribunes pour encourager nos joueurs."