Mauvaise surprise pour les équipes de la gestion centre-ville, ce lundi matin à La Louvière. Les sapins de Noël installés afin d’égayer les rues ont en effet été victimes de faits de vandalisme. Tout est donc à refaire. Pour les autorités locales et la gestion centre-ville, on oscille entre incompréhension totale et colère.

« Il y a beaucoup d’incompréhension, oui », confirme Pascal Leroy (PS), échevin en charge de la gestion centre-ville. "C’est du vandalisme totalement gratuit, nous ne comprenons vraiment pas ce que cela peut apporter aux auteurs. La période est déjà suffisamment difficile pour tout le monde. Pourquoi en rajouter davantage ?"

Ce n’est malheureusement pas la première fois que les décorations et luminaires sont pris pour cibles. À peine installées, les montages lumineux de la place Maugrétout avaient attiré l’attention d’individus mal intentionnés. Des prises avaient été arrachées, des colsons coupés, la disposition des sapins modifiée.

"Compte tenu du contexte sanitaire, le marché de Noël n’a pas pu être organisé. Les fêtes de fin d’année ne pourront pas être organisées normalement. Il nous tenait à cœur de malgré tout égayer nos espaces publics afin de remettre un peu de baume au cœur des citoyens. Vandaliser les installations ne changera en rien la situation. C’est totalement ridicule."

Ce lundi, les équipes de la gestion centre-ville étaient mobilisés sur le boulevard Mairaux afin de réparer les dégâts. « C’est du travail supplémentaire alors qu’elles sont déjà fortement sollicitées. Hormis en cas de tempête, ce n’est pas le genre de chose que l’on aurait dû devoir refaire. » L’acte volontaire ne fait absolument aucun doute : la météo ne s’est pas montrée capricieuse et les colsons ont été sectionnés.