Centre

Objectif: rendre la cour plus conviviale.

Le vert a définitivement le vent en poupe ! Dans le cadre du projet « ose le vert, recrée ta cour », l’école communale du Centre de La Louvière a aménagé sa cour de récréation afin de la rendre plus conviviale. Les élèves de la première maternelle à la sixième année primaire participent à ce projet d’embellissement, mené en collaboration avec les services plantations et infrastructures de la ville, ainsi qu’avec la ferme Delsamme pour la fourniture des légumes bio.

Les enfants ont par ailleurs été sensibilisés au respect de la biodiversité et à l’évolution des plantes mellifères (arbres fruitiers, plantes aromatiques,…) sur les quatre saisons par un coach référent. Ils ont ainsi pu, en toute conscience, entreprendre le verdissement de leur cadre de vie via la création de parterres, l’installation de haies de séparation ou encore la plantation d’arbres fruitiers et de plantes grimpantes. À ces espaces verts s’ajoutent des zones de calme, avec notamment des bancs et des bacs de fleurs.

© DR

Au total, 181 dossiers de candidature ont été réceptionnés pour les écoles fondamentales et 12 candidatures pour le volet hautes écoles. Le jury a finalement sélectionné 130 écoles fondamentales et 5 hautes écoles. Celles-ci seront dotées d’une bourse allant entre 1000 et 3500 euros et pourront bénéficier d’un accompagnement pour réaliser leur projet et ainsi amener plus de biodiversité de contact avec la nature et de convivialité dans les espaces extérieurs des établissements. L’accompagnement personnalisé se déroulera de septembre 2019 à novembre 2020.

© DR

Notons encore que l’école du Centre n’est pas la seule à avoir obtenu satisfaction à l’issue de sa candidature. L’école Saint-Vincent de Neufvilles (Soignies), l’école Saint-Martin à Horrues (Soignies), l’école communale de Bray-cité (Binche), l’école Saint-Joseph de Naast (Soignies), l’école provinciale d’application de Morlanwelz, l’école communale fondamentale du Coron d’en Haut à Strépy-Bracquegnies (La Louvière), l’école maternelle autonome implantation du trieu à vallée à Houdeng-Goegnies (La Louvière), l’école communale de Familleureux (Seneffe), l’école primaire de La Louvière implantation René Thone, l’école fondamentale libre Sacré-Cœur d’Ecaussinnes, l’école fondamentale Saint-Antoien de Manage, l’enseignement fondamental spécialisé de la communauté française L’Envolée à Houdeng-Aimeries et l’école libre de Saint-Vaast implantation maternelle ont été retenues.

Dans la région de Mons-Borinage, citons l’école d’enseignement spécialisé de Quaregnon section fondamentale, l’école fondamentale de la Sainte Famille (école des petits) à Baudour, l’école le Plein Air de Colfontaine et l’école fondamentale Saint-Ferdinand à Cuesmes.