L’envie ne suffit pas toujours à développer un projet et à oser se lancer. À La Louvière, depuis quelque temps déjà, les jeunes entrepreneurs peuvent franchir le pas avec davantage de sécurité grâce aux maternités commerciales mises à leur disposition. Sur les quatre structures gérées par la régie communale autonome, deux sont actuellement libres. Les candidats portant un projet de type artisanal, productif et/ou créatif peuvent dès lors se manifester et introduire un dossier.

"La vraie spécificité de la maternité commerciale, outre l’encadrement dont bénéficient les candidats, c’est la souplesse que nous sommes en mesure de proposer", précise le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert (PS). "La durée locative tous comme les loyers sont adaptés en fonction des besoins et des réalités. Si l’activité ne prend pas ou se révèle en tout cas moins florissante qu’espérée, les candidats peuvent se rétracter. Je pense que sans cette possibilité, beaucoup ne se lanceraient tout simplement pas, car les risques et investissements sont trop nombreux."

À jour, quatre maternités sont accessibles aux candidats. "Les deux maternités du côté de la rue Kéramis sont occupées par une galerie d’art et la brasserie Laetare. Les deux autres, du côté de la place Mansart, sont libres mais pas parce que les activités ont cessé. Les candidats ont simplement relocalisé celles-ci, respectivement à Houdeng et à Trivières. Nous avons cependant déjà réceptionné deux nouvelles candidatures. Elles doivent encore être analysées, une décision tombera à la fin du mois."

Concrètement, les personnes qui souhaiteraient intégrer une maternité commerciale pourront profiter d’une redevance réduite et évolutive sur trois ans. L’objectif est "de participer au renouveau commercial du centre-ville tout en encourageant une forme de travail viable, de promouvoir l’image de marque et le dynamisme du secteur commercial louviérois en favorisant le développement de produits de fabrication locale ou régionale."

En ce sens, la ville entend mettre à la disposition des citoyens deux nouvelles maternités commerciales, toujours en plein centre-ville. Les travaux sont actuellement en cours.