S’agirait-il d’une éclaircie dans le ciel obscur qui pèse sur le monde des forains ? Cela se pourrait bien. Alors que les annulations pleuvent, que la ville de Mons a par exemple confirmé l’annulation de sa foire d’automne, la ville de La Louvière, elle, nage à contre-courant en confirmant qu’à ce stade, la foire de novembre est maintenue.

"L’annuelle ducasse d’automne, aussi connue sous le nom de foire de novembre, aura bel et bien lieu cette année", confirme la ville de La Louvière. Du moins, à ce stade. "On ne peut pas présager de ce qui pourrait encore être décidé dans les prochains jours", complète Laurent Wimlot (PS), échevin en charge de l’animation de la Cité.

"Mais notre volonté est effectivement de la maintenir, notamment parce que plus que jamais, les forains ont besoin de nous, du public." Évidemment, un protocole de règles sanitaires strict sera observé. "Les produits de bouche seront par exemple interdits sur le champ de foire." Le port du masque sera obligatoire et du gel hydroalcoolique sera mis à la disposition des visiteurs. Un système de comptage limité à 200 personnes et un sens de circulation seront également prévus.

Plusieurs réunions avec les forains ont déjà été organisées afin d’adapter le plan de foire en conséquence et ainsi tenir compte des différentes mesures déjà d’application. Si tout se passe bien et que le ton n’est pas une nouvelle fois durci vendredi, à l’issue du prochain comité de concertation, les forains devraient prendre possession de la place de Maugrétout dès le 4 novembre pour assurer le montage de la foire.

Cette dernière devrait être ouverte au public le 7 et refermer ses portes le 22 novembre. Les marchés traditionnellement organisés sur la place  Maugrétout seront déplacés sur la place place communale du jeudi 5 novembre au jeudi 19 novembre inclus.