Son départ du poste d’échevine qu’elle occupe est désormais imminent. D’ici peu, Leslie Leoni (PS) laissera ses fonctions entre d’autres mains, plus que probablement celles de Noémie Nanni (PS). En effet, l’actuelle échevine de la culture et du tourisme, en poste depuis le départ de Michel Di Mattia au parlement wallon en juin 2019, a prêté serment au parlement fédéral afin d’occuper la place de députée laissée vacante par la nouvelle ministre de la défense, Ludivine Dedonder.

Les statuts du Parti Socialiste empêchent cette dernière de cumuler les deux fonctions. Un nouveau changement au sein de la majorité louviéroise est donc inévitable. Le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert (PS) est déjà en possession de la lettre de démission de son échevine mais à ce jour, aucun nouveau nom n’a été officiellement annoncé. Et pour cause : un vote à bulletin secret doit encore être organisé. Compte tenu du contexte sanitaire, rassembler les militants n’est pas aisé. "Nous ne préjugeons de rien mais c'est bien le nom de Noémie Nanni qui sera soumis au vote des affiliés, qui seront sollicités par courrier puisqu'organiser un rassemblement est difficile." 

"Rien n’est encore officiel, un vote doit encore avoir lieu", confirme sur la toile Noémie Nanni, en réponse à une publication précisant qu’elle serait bientôt échevine. "Et quoi qu’il arrive, je fais toujours du mieux que je peux dans ce que je fais." Lors des dernières élections communales, en 2018, la Louviéroise avait enregistré 583 voix, soit 1,7% des votes. Si son nom venait à être validé par l'assemblée, rien ne dit cependant que l'actuelle conseillère communale reprendrait le portefeuille de compétences de Leslie Léoni. À l'annonce du départ de cette dernière vers le parlement, Jacques Gobert avait en effet annoncé que les cartes pourraient être rebattues.

La décision est attendue en décembre.